Les bienfaits de l'écorce de saule en phytothérapie

Retour au blog
Les bienfaits de l'écorce de saule en phytothérapie
lundi 17 août 2020 à 00:00:00 Temps universel coordonné

Bienfaits et utilisation de l'écorce de saule blanc en phytothérapie

 

Fiche d’identité :

Noms botaniques : S. alba L.

Noms vernaculaires : saule blanc, osier blanc

Partie utilisée : écorce

Famille : salicaceae

 

Le saule blanc est un bel arbre que l’on retrouve dans les zones humides d’Europe. Ses branches sont utilisées pour fournir l’osier et son écorce récoltée sur des branches âgées de 2 à 3 ans est utilisée en phytothérapie (décoction, extrait).

 

Composition

Cette écorce contient des dérivés salicylés (en particulier la salicine) et des polyphénols (flavonoïdes, tanins). La salicine est absorbée graduellement dans l’intestin où elle est hydrolysée en saligénine par le microbiote et convertie en acide salicylique. L’acide salicylique a permis la synthèse de l’acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom commercial d’Aspirine®, un médicament anti-inflammatoire.

 

Proriétés anti-inflammatoires

L’acide salicylique, comme l’Aspirine®, peut inhiber la cyclo-oxygénase (COX) et donc diminuer la synthèse des médiateurs pro-inflammatoires. Cependant par rapport à l’Aspirine® le saule aura une action moins rapide mais plus durable et sans agresser l’estomac.

Des données préliminaires indiquent que l’extrait d’écorce de saule agirait sur le microbiote qui peut à son tour influencer le système immunitaire de l’hôte. De plus le microbiote est capable de transformer certains polyphénols en dérivés capables de contribuer aux propriétés régulatrices de l’inflammation du saule.

De par ses propriétés antioxydantes et régulatrices de l’inflammation le saule fait partie des plantes prometteuses pour la protection des neurones.

 

Utilisations traditionnelles de l’écorce de saule blanc

L'écorce de saule est traditionnellement utilisée en Europe pour soulager la fièvre associée au rhume, et pour soulager les douleurs légères (maux de tête, douleurs dentaires, articulations sensibles).

L’écorce de saule s’utilise en décoction à raison de 4g dans une tasse d’eau à faire bouillir pendant 15 minutes à couvert puis laisser reposer 15 minutes ou filtrer. A boire après les repas 3 fois par jour.

On retrouve également sur le marché de la poudre ou des extraits de saule dans des compléments alimentaires, privilégiez dans ce cas un extrait concentré et standardisé en salicine.

 

Précaution d’emploi

L’écorce de saule n’est pas recommandée en dessous de 18 ans, en cas d’allergie aux dérivés salicylés, de prise d’anticoagulant et antiagrégants plaquettaires, pendant la grossesse et l’allaitement. En cas de fièvre supérieure à 39°C qui persiste ou est associée à des maux de tête sévères ou si les symptômes empirent durant l’utilisation il faut consulter son médecin.

 

Références bibliographiques

- Akao T et al. Evaluation of salicin as an antipyretic prodrug that does not cause gastric injury. Planta Med. 2002 Aug;68(8):714-8.

- Bruneton J. Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales (4ème édition). Editions Lavoisier 2009.

- European Medicines Agency. European Union herbal monograph on ... , cortex. 31 January 2017.

- Parvez MK. Natural or Plant Products for the Treatment of Neurological Disorders: Current Knowledge. Curr Drug Metab. 2018;19(5):424-428. doi: 10.2174/1389200218666170710190249.

- Pferschy-Wenzig EM, Koskinen K, Moissl-Eichinger C, Bauer R. A Combined LC-MS Metabolomics- and 16S rRNA Sequencing Platform to Assess Interactions between Herbal Medicinal Products and Human Gut Bacteria in Vitro: a Pilot Study on Willow Bark Extract. Front Pharmacol. 2017 Dec 13;8:893. doi: 10.3389/fphar.2017.00893. eCollection 2017.

 

 

Autres ingrédients naturels aux effets positifs sur le bien-être et la santé :

Le boswellia serrata

Le safran

Le curcuma