La résine de Boswellia serrata, l'alliée des articulations sensibles

Retour au blog
La résine de </span> <em>Boswellia serrata</em>, l'alliée des articulations sensibles
vendredi 21 août 2020 à 00:00:00 Temps universel coordonné

Découvrez les propriétés de cette résine d'encens issue de la médecine ayurvédique.

 

Fiche d’identité :

Noms botaniques : Boswellia serrata Roxb. ex Colebr.

Noms vernaculaires : encens indien, encens d’Inde, boswellie, oliban indien, Salaï guggul

Partie utilisée : exsudat résineux du tronc

Famille : Burseraceae

 

Le Boswellia serrata est un grand arbre indien dont le tronc produit un exsudat résineux. L’exsudation est un mécanisme naturel dont se sert cet arbre pour cicatriser ses blessures et se protéger des infections fongiques, bactériennes et virales. L’exsudat est récolté deux fois par an sur des arbres âgés d’une dizaine d’années dans les 15 jours suivant l’incision. Ensuite l'exsudat est mis à sécher pendant au minimum 3 mois.

Les indiens font traditionnellement brûler cette résine lors des cérémonies religieuses. La fumée induirait un état propice à la méditation et à la prière.

 

Les acides boswelliques : actifs aux propriétés anti-inflammatoires

La résine de boswellia contient des actifs particuliers, les acides boswelliques, que l’on peut mesurer de façon précise grâce à la chromatographie liquide haute performance (HPLC) contrairement à la méthode pa titration qui en surestime la quantité. Aussi veiller à choisir des extraits de boswellia titré en acides boswelliques mesurés par HPLC au lieu d'un extrait revendiquant 60% d'acides boswelliques mais obtenu par titration.

Dans l’ensemble les résultats des études précliniques et cliniques indiquent que la supplémentation en extrait de Boswellia peut apporter des bénéfices en cas d’arthrite rhumatoïde, d’arthrose, de colite, de maladie de Crohn et d’asthme tels qu’une réduction de la douleur, des gonflements et raideurs ainsi que de la gêne respiratoire.

En effet ces extraits présentent des activités antioxydantes et anti-inflammatoires intéressantes en cas d’inflammation chronique lorsqu’il y a une dérégulation persistante du statut redox engendrant un stress oxydant. Son mécanisme d’action repose sur l’inhibition de la synthèse de médiateurs pro-inflammatoires par l’enzyme 5-lipoxygénase (5-LOX).

 

Utilisations traditionnelles de la résine de boswellia

Appartenant aux pharmacopées Indienne (sous le nom de Salai guggul) et Chinoise, la résine de Boswellia serrata est utilisée seule ou associée à d’autres plantes en cas de rhumatisme, d’inflammation intestinale et bronchique et en cas de troubles cutanés (ecchymoses et égratignures par voie orale, acné et mycose par voie locale).

Aujourd’hui le boswellia est utilisé par des personnes atteintes d’asthme et de MICI (maladie inflammatoire chronique de l’intestin) sur des durées allant de 21 à 45 jours avant par exemple de recourir à des probiotiques.

Par précaution le boswellia n’est pas recommandé aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 12 ans par manque de donnée sur ces populations.

 

Références bibliographiques

- Al-Yasiry AR, Kiczorowska B. Frankincense-therapeutic properties. Postepy Hig Med Dosw (Online). 2016 Jan 4;70:380-91.

- Ammon HP. Boswellic Acids and Their Role in Chronic Inflammatory Diseases. Adv Exp Med Biol. 2016;928:291-327.

- Beghelli D, Isani G, Roncada P, Andreani G, Bistoni O, Bertocchi M, Lupidi G, Alunno A. Antioxidant and Ex Vivo Immune System Regulatory Properties of Boswellia serrata Extracts. Oxid Med Cell Longev. 2017;2017:7468064. doi: 10.1155/2017/7468064. Epub 2017 Mar 13.

- Bruneton J. Pharmacognosie, phytochimie, plantes médicinales (4e ed.). Editions Lavoisier 2009.

- Iram F., Khan S.A., Husain A. Phytochemistry and potential therapeutic actions of boswellic acids: a mini-review. Asian Pacific Journal of Tropical Biomedicine. Vol 7(6) Jun 2017:513-523.

 

Autres ingrédients naturels aux effets positifs sur le bien-être et la santé :

Le saule

Le safran

Le curcuma